VISITES

Visites sur le blog

Création de ce blog le 29 mars 2014, et à ce jour, 449 articles.
Plus de 90.000 visites . Merci à vous tous de nous suivre !

samedi 13 janvier 2018

L'amour est dans le pré, la justice est saisie !

Parlez-moi d'amour, dites-moi des choses tendres !


Quand la grenouille fait parler d'elle dans un élan de contestation, il y a de quoi se marrer !


Un étang, une mare, la reproduction intervient au Printemps, après avoir passé l'hiver au ralentit, enfouies dans la vase ou la terre meuble, les grenouilles redeviennent actives.
Et si demoiselle grenouille se dore au bord de l'eau, le mâle lui conte fleurette, de son coassement qui précédera l'accouplement. Le chant des mâles se fait alors entendre, les coassements obtenus sont particulièrement sonores et ne peuvent être ignorer, même du voisinage !
L'amour est dans le pré, mais déplaît !
Les étreintes n'ont pas lieu de déranger la proximité d'une habitation d'un couple en voie d'extinction, l'humain n'étant lui pas protégé par sa disparition de la terre, du moins pour l'instant.
La justice est saisie, les propriétaires des lieux se doivent de faire taire les amoureux égarés dans leurs ébats un peu trop bruyant ! Donc : CONDAMNÉS !
Mais voilà ! "Pour Cistude Nature, le jugement prononcé par la cour d’appel de Bordeaux est caduc, car les magistrats n’ont pas tenu compte du Code de l’environnement. Si les époux Pecheras comblent leur mare comme le leur intime la justice, ils seront en infraction pour avoir détruit des espèces protégées. L’État pourrait se retourner contre le couple dans ce cas, d’autant qu’ils le feraient en connaissance de cause, ce qui peut être un facteur aggravant."
Donc, deuxième CONDAMNATION !
Et certainement par les mêmes magistrats ! Un comble, une aberration judiciaire !

Alors, Hulot, l'écolo au boulot !


jeudi 11 janvier 2018

Paul Otchakovsky-Laurens était né à Valréas

Paul Otchakovsky-Laurens,est né à Valréas10 octobre 19441 il est mort le 2 janvier 2018 à Marie-Galante (Guadeloupe)dans un accident de voiture,  éditeur français, fondateur des éditions P.O.L.



 Paul Otchakovsky est le fils du peintre Zelman Otchakovsky connu sous le nom de Zelman qui fit partie du groupe Témoignage2. Durant les années de guerre Zelman réside à Nyons, issu d'une famille juive originaire de Bessarabie l'actuelle Moldavie, converti au catholicisme, il meurt d'une crise cardiaque lorsque Paul a l'âge de trois mois. Il est alors confié à une cousine de sa mère, Berthe Laurens, qui l'adopte et dont le nom sera ajouté à son patronyme initial.
L'exposition « Vingt jeunes peintres de tradition française », qui a lieu en 1941 à Paris, est la première manifestation de la peinture d'avant-garde française qui résiste ouvertement à l'idéologie nazie de l'«art dégénéré ». Témoignage voit le jour en 1936 et son activité sera brève, la Seconde Guerre mondiale mettant fin à l’initiative.

Paul Otchakocsky-Laurens revient sur le lieu de son enfance, Sablé-sur-Sarthe, et propose un documentaire qui mêle récit de souvenirs personnels et enquête sur le devenir d'une province.
En 1946, alors âgé d'un an, à la suite de la mort de son père décédé d'une crise cardiaque, il arrive à Sablé-sur-Sarthe avec son frère aîné et sa mère, et trouve refuge chez une cousine de cette dernière, Berthe. En1948, sa mère est à son tour atteinte par la tuberculose. Elle part pour le sanatorium en emmenant avec elle son fils aîné, qui sera placé dans un orphelinat de Haute-Savoie. Et elle laisse le cadet à Sablé où, par jugement du tribunal, il est adopté par Berthe. Le réalisateur développe alors une confession, car c'est dans cette ville, écrit le critique Jérôme Garcin, qu'« il a été heureux et malheureux, qu'il a perdu son innocence, qu'il a été abusé et trahi, qu'il a eu l'abominable sentiment de se comporter un jour “comme une petite pute, une petite vierge”. C'est à Sablé qu'il a également été sauvé, car, dit-il, “je ne veux pas être ingrat” »

  Source :Voir ICI

 1  Rappelons que pendant cette période de nombreux juifs sont persécutés et retrouvent refuge dans le sud de la France, plus particulièrement à Dieulefit, Nyons (Drôme) et Valréas (Vaucluse). Dans cette dernière localité, le directeur de l'hôpital , le docteur Didier Delaunay avait contribué par sa position à participer aux refuges et l'aide de plusieurs familles juives.
2 Témoignage, bien qu’il soit qualifié de groupe, fut avant tout une réunion spontanée de différents artistes (au total une quinzaine

mardi 9 janvier 2018

L'atelier du boutis de Grillon, « to be or not to be » !


Être ou ne pas être, il n'y a aucun doute, l'atelier du boutis est toujours présent à Grillon. 


Et ces dames qui entament la nouvelle année, ne sont pas décidées à arrêter leurs différents ouvrages, petits ou grands.
On pique, on bourre, mais loin de se laisser aller dans les diverses conversations sérieuses sur la manière de faire, vite on dévie, sans toutefois défaire, si ce ne sont des discussions autres qui s’enchaînent dans des rires osés, qui sait, parfois coquins (?).
Et pour se faire, la galette des rois ou des reines (ne soyons pas misogynes) s'invite dans l'atelier. Très appréciée, une frangipane délicieuse ou se cachent deux fèves dont l'une représente un lieu de Valréas pour perdurer les 700 ans de l'histoire de l'enclave (Initiative de la Boulangerie d'Antan).

Soyons rassurés, cet atelier se veut bien présent dans l'Enclave.  

lundi 8 janvier 2018

Mariage forcé par l'état, entre la Communauté des Communes de l'Enclave des Papes et le Pays de Grignan.

Article Vaucluse-Matin

Quatre ans après, les divergences continuent dans le couple de l'Enclave et du Pays de Grignan.


Mariage mis en place et surtout forcé par l'état pour unir deux « personnes » contre leur volonté, ne respectant pas le consentement des deux territoires.

Il est à noter qu'en France le mariage forcé entre deux êtres est interdit. Il n'y a pas de mariage qu'en il n'y a pas de consentement. L'article 180 précise que ce consentement doit être libre.

Quatre années de brouillage, de disputes, de retard dans les décisions qui devraient être prises normalement dans un « couple » serein. De plus, les plus pénalisés sont les habitants de ces diverses communes qui s'entre-déchirent sans qu'eux-mêmes en soient responsables.
Si l'entente ne se fait plus, il y a une solution qui doit d'être prise le « divorce », mais voilà, les « parents » la Préfecture du Vaucluse et de la Drôme s'opposent à une telle décision.
Moyenâgeux, ce territoire ?

Qui sait, la fibre est loin de faire la connexion de tous les avantages que souhaiteraient, les deux « familles » désunies!

dimanche 7 janvier 2018

LÉGION D’HONNEUR: LE SCANDALE !

Comme l’avait écrit monsieur Pierre Gabert, Maire de Pernes-les-Fontaines, à Emmanuel Macron le 13 novembre 2017 : « Monsieur Meyer, modeste paysan qui n’a fait que le bien autour de lui, est un grand Français qui mérite amplement la Légion d’Honneur, dans les meilleurs délais, compte tenu de son grand âge ».


Alors que Sylvain Meyer, le « commandant Gervais », ancien résistant FTP, et militant communiste de la première heure, vient d’apprendre par l’ANACR qu’il n’a pas été possible au Ministère des Armées de retenir son nom pour l’attribution de la Légion d’honneur, la lecture des noms de la promotion de Noël laisse pantois, qui montre que plus de 30% des élus le sont eu égard à leurs responsabilités dans le monde de l’industrie et du commerce et qu’il vaut mieux être animateur TV, chanteur ou pâtissier plutôt qu’ancien résistant ou déporté pour se voir distingué.
S’être engagé contre la Bête immonde, avoir pris tous les risques, y compris celui de la déportation et de la mort, qu’est-ce que cela pèse face au coup de téléphone de l’ « animateur » Cyril Hanouna à Macron pour lui souhaiter un Bon Anniversaire en direct, qui explique sans doute pourquoi le père du susnommé vient de se voir décorer.
Monsieur Hanouna père a exercé la médecine générale près de 40 ans. C’est louable et sans aucun doute méritoire. Mais il existe une médaille du Travail !  Et la distinction de chevalier des Arts et des Lettres pour les chanteurs, musiciens, écrivains!  Sans compter le Mérite agricole !
La réalité est triste et un seul mot s’impose : INDIGNATION !


Source : Lire ICI

vendredi 5 janvier 2018

Une insulte à toutes nos victimes de l'idéologie Nazie!

Une stèle nazie érigée au Pays de Bitche


Des héritiers de la 17e SS Panzergrenadier Division ont érigé une stèle en l’honneur des soldats nazis, sur une parcelle privée, dans un pré, dans un village du Pays de Bitche.


Durant la Seconde Guerre mondiale, le 25 août 1944, la 17e SS Panzergrenadier Division s’est notamment illustrée dans le massacre de Maillé, en Indre-et-Loire, où 124 habitants ont été tués. L’historien Peter Lieb estime qu’il est très probable que les responsables soient des hommes du Feld-Ersatz-Bataillon (bataillon de réserve) de la 17e Panzergrenadier Division SS Götz von Berlichingen 13, cantonnés à Châtellerault. Selon un document découvert après 1995, le sous-lieutenant Gustav Schlüter a été condamné à mort par contumace par le tribunal militaire de Bordeaux en 1952, lors d’un procès sans témoin. Il est mort chez lui en Allemagne en 1965, sans être inquiété.

Source : Lire ICI

Nous nous devons d'être encore plus vigilant pour éradiquer ce qui a été pour nos parents, grands-parents une tragédie sans précédent si on se réfère à tous ces massacres perpétrés dans toute la France, par des hommes sans foi, ni loi, se cachant derrière une religion qui ne peut tolérer comme toutes les religions de tels actes..
Nous condamnons fermement que des personnes puissent se « vanter » par des initiatives immondes, de glorifier celles et ceux qui ont été des démons lors de la seconde guerre mondiale. Massacrant, torturant, fusillant des résistants mais aussi des otages ; enfants, femmes, hommes et vieillards.

Si on laisse dire, on laissera faire !

Pour l' association des familles de fusillés de Valréas
Michel Reboul

jeudi 4 janvier 2018

Les rois mages à l’Élysée


Comme les rois mages à l’Élysée
Faut éviter de suivre son berger
Il faut le fuir, où il ira faut l'éviter
Fidèle à nous-même jusqu'à protestation

Comme les rois mages à l’Élysée
Faut éviter de suivre son berger
Comme Hollande et son ministre des finances
Ont suivi leur programme de destruction

Plaise au mois de Mai que l'on ouvre les yeux
Du premier jour au dernier que tout s'arrête
Plaise au mois de Mai que pour nos vieux
Dans ce monde justice soit faites

Comme les rois mages à l’Élysée
Ne suivaient pas confiant son berger
Notre liberté, notre égalité,
Notre fraternité, c'est notre opposition


Contactez-nous

Nom

E-mail *

Message *